Les VTC Marcel soignent les chauffeurs d’électriques

Accueil / Actualités VTC / Les VTC Marcel soignent les chauffeurs d’électriques

La plateforme de VTC, détenue par RCI Bank and Services, va tenter de déployer un réseau de locaux destinés à ses chauffeurs de la gamme électriques. Ils serviront de lieu de recharge et d’entretien des véhicules, mais également de détente.

Un hub de recharge pour les véhicules électriques

Le challenge consistait à créer un hub de recharge pour les véhicules électriques. Marcel y a répondu avec la Station e.co. Le projet a été dévoilé ce 31 janvier 2019 à l’occasion de la présentation des résultats du programme Citymakers 2, organisé par le Numa. Il s’agit d’un concept de locaux au sein desquels les chauffeurs VTC de la gamme électrique pourront trouver des bornes de recharge, des espaces de nettoyage du véhicule et un salon lounge. Un projet mené en collaboration avec le groupe Europcar et son agence commerciale du 12e arrondissement de Paris.

Le constat de départ était que le nombre de bornes n’a augmenté que de 50 % pendant que le nombre de recharges de véhicules a explosé de 400 %, dans la Capitale. De fait, les chauffeurs de VTC électriques de Marcel peinent de plus en plus à trouver des points libres pour se brancher. En moyenne, ils ont besoin de 1h30 de recharge par jour, rapporte-t-on chez la start-up détenue par RCI Bank and Services. L’agence d’Europcar a donc été réaménagée pour installer 2 bornes capables d’approvisionner des véhicules supportant 7 à 22 kW et opérées par Newmotion.

Marcel a été plus loin, en passant des accords avec des commerçants environnants, dont des restaurateurs et une salle de sport. “Nous voulons que ces stations participent à l’amélioration de la vie sociale des chauffeurs partenaires“, disent les chefs du projet. Reste à définir le modèle économique avant de démultiplier la Station e.co. Si Marcel s’acquitte d’un loyer pour occuper une partie des locaux chez Europcar, alors la plateforme pourrait commencer à facturer le temps de charge. Les négociations vont débuter prochainement, tout comme la recherche d’autres emplacements.

A ce jour, la gamme e.co de Marcel a attiré 230 chauffeurs. La plateforme espère toujours en compter 500 dès les printemps 2019.

Recevez gratuitement le livret qui vous explique ce qu'il faut savoir sur le VTC

Votre nom*

Votre prénom*

Votre email*

Votre numéro de téléphone*

Quelle centre serait le plus à même de répondre à vos questions ?

Cochez la case ci-dessous pour recevoir le livret gratuitement
  

*Mentions obligatoires

Nous vous apportons une réponse sous 24H

Commentaires(0)

    Laissez un commentaire