Ce eVTOL (electric vertical-takeoff-and-landing) est dévoilé en tant que modèle S-A1 d’un PAV (Personal Air Vehicle) utilisant une propulsion électrique distribuée pour alimenter plusieurs rotors et hélices, cette voiture volante entièrement électrique décolle et atterrit verticalement, vole à une altitude de 300 à 600 mètres et sa vitesse peut atteindre 289 km/h. Elle peut transporter un total de 4 passagers et dispose d’une autonomie d’environ 96 kilomètres. La recharge ne prendra que cinq à sept minutes

 

Des taxis autonomes

Uber a choisi Hyundai pour produire ses taxis volants la société de transport a révélé un premier prototype de véhicule aérien qui pourrait transporter des passagers dans quelques petites années. Les taxis volants auront encore besoin d’un pilote, mais deviendront à terme autonomes. Des stations d’atterrissage sont prévues, les passagers pourront également embarquer dans un PBV (Purpose Built Vehicle) qui assurera le transport au sol pour quitter ou rejoindre les stations. Des services tels que café et d’autres services seront proposés a bord.

Les taxis volant parisiens

Uber de son côté aura la supervision de tout le fonctionnement de la circulation aérienne. La société continuera d’utiliser son réseau de VTC pour ses clients actuels mais aussi pour viser un autre type de clientèle qui pourront réserver leur trajet via une nouvelle version de l’application existante. Uber continuera également de gérer les connexions avec les véhicules terrestres.

Premiers taxis volants Uber prévus pour bientôt

La plateforme des chauffeurs pour réserver a engendrer un développement avec d’autres partenaires, avec plusieurs entreprises telles que Boeing, Bell, Joby et Aurora Flight Sciences. Hyundai est de loin le choix le plus intéressant pour la société de VTC puisque le constructeur est capable de faire produire des véhicules en grande échelle et dispose d’une solide expérience dans la fabrication de voitures électriques et ceci fera réduire les coûts. Uber Elevate ambitionne des vols de démonstration ainsi que le lancement commercial d’un service dans les villes de Dallas et Los Angeles aux États-Unis, ainsi que Melbourne en Australie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

[rs_space height="200px"]

Recevez gratuitement le livret qui vous explique ce qu'il faut savoir sur le VTC

[rs_image_block align="align-center" image="9395"]
[rs_contact_form form_id="9568" notification="Nous vous apportons une réponse sous 24H"]
[rs_space height="200px"]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *