Après l’interdiction d’UBER à Londres, les VTC français doivent-ils s’inquiéter ?

Accueil / Actualités VTC / Après l’interdiction d’UBER à Londres, les VTC français doivent-ils s’inquiéter ?

L’avenir des VTC ne semble pas vraiment compromis, le cadre français étant beaucoup plus réglementé que dans la capitale britannique.

Les différences entre Paris et Londres

 

Les taxis londoniens ont le sourire. Si la décision prise par l’autorité des transports de la ville de la capital anglaise est confirmée par la justice, ils ne seront plus en concurrence avec les chauffeurs Uber. La compagnie américaine devrait perdre sa License d’exploitation.

Une telle situation a peu de chance de se produire en France. Le cas de Londres est particulier, et ne peut se dupliquer dans l’hexagone. En effet, c’est un organisme municipal qui se prononce sur la circulation des taxis à Londres, alors qu’en France, c’est le ministère des Transports qui donne les autorisations sur tout le territoire pour les VTC.

 

Une pratique plus contrôlée en France

Les candidats à l’examen doivent présenter un casier judiciaire vierge afin de passer un concours et obtenir leur licence pour pouvoir circuler. Le cadre est beaucoup plus strict et contrôlé qu’outre-manche. Ces différences nous font espérer que de telles problèmes ne devraient pas voir le jour en France.

Recevez gratuitement le livret qui vous explique ce qu'il faut savoir sur le VTC

    Votre nom*

    Votre prénom*

    Votre email*

    Votre numéro de téléphone*

    Quelle centre serait le plus à même de répondre à vos questions ?

    Cochez la case ci-dessous pour recevoir le livret gratuitement
      

    *Mentions obligatoires

    Nous vous apportons une réponse sous 24H

    Commentaires(0)

      Laissez un commentaire